Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Aikido et protection rapprochée (1)
· Aikido, defense personnelle et agression (5)
· Aikido, techniques simples et efficaces (4)

Thèmes

atemis bonne attitude agression distance garde combat défense personnelle aikido blog vie moi bonne chez roman article travail article

Rechercher
Articles les plus lus

· Reconnaitre un expert en arme blanche
· La notion de distance dans une agression
· Aikido et notion de légitime défense
· L'aikidoka dans une agression
· Pris pour cible

· Aikido et protection rapprochée
· Aiki - otoshi
· Kote - gaeshi

Voir plus 

Derniers commentaires Statistiques

Date de création : 14.08.2012
Dernière mise à jour : 15.08.2013
10articles


La notion de distance dans une agression

Publié le 15/08/2012 à 15:06 par aikidoetdefensepersonnelle Tags : attitude agression distance garde combat défense personnelle aikido blog vie moi bonne chez roman article travail

La notion de distance dans une agression est très importante.

 

Mais cette notion varie d’un art martial à un autre. En effet, la distance en judo est relativement différente que celle en boxe ou en kickboxing.

En aïkido, il est impératif de garder une distance correcte (c'est-à-dire, qui vous permettra à la fois d’évaluer la situation, de vous protéger et de parer une éventuelle attaque) avec son agresseur.

Pour se faire, une méthode simple existe : il vous suffit de tendre le bras devant vous.

L’espace qui se trouve entre vous et le bras représente votre zone de survie. Cette zone fait environ 60 cm.

Une personne qui souhaite vous faire du mal rentrera tôt au tard dans cette zone de survie. Par conséquent, ne laissez jamais une personne dangereuse entrer dans cette zone.

Pourquoi ?

Pour la simple et bonne raison que si un attaquant entre dans la zone et vous agresse, vous ne pourrez ni parer, ni même voir venir cette attaque, cas il sera trop prêt pour que vous puissiez détecter quelque chose.

Inutile de redire qu’il faut toujours observer les personnes autour de vous et surtout celles qui s’approchent. On n’est jamais trop prudent.

Vous l’aurez comprit, il faut impérativement empêcher une quelconque personne d’approcher trop prêt, et ceci par tous les moyens possibles : frappez, tournez, bougez, … Certes, ces méthodes sont radicales mais elles pourraient bien vous sauver la vie, croyez en mon expérience.

Le plus souvent, chez les pratiquants débutants ou n’ayant aucune notion en self défense, le réflexe lorsque l’attaque se construit est de reculer. On recule par peur ou par surprise.

Ces sentiments ne font pas partis de l’aikidoka. Reculer peut servir à esquiver, mais elle peut montrer un désir de fuite chez la victime. Cette action peut d’une part, mettre encore plus en confiance votre adversaire et vous mettre encore plus en danger : dos contre un mur, trébucher du trottoir, tomber sur un autre agresseur, … Autant de situation qui viendrait compliquer la situation.

Ainsi, l’aikidoka se doit de rentrer dans l’attaque.

On retrouve ici le principe d’irimi : on supprime le problème en allant à sa source.

Par exemple, l’adversaire vous donne un coup de point direct au visage (jodan tsuki), vous esquivez, toujours en avançant, et exécutez irimi nage par exemple.

D’ailleurs un article sera fait sur un sujet que se pose de nombreux pratiquants : quelles techniques adoptées en fonction de quelle attaque.

Pour revenir à cette notion d’entrer dans l’attaque, il faut savoir qu’elle se retrouve dans toutes les formes de travail, aussi bien de saisies que de frappes. Essayez de travailler cet aspect d’action/réaction à l’entraînement : il attaque, je réagis automatiquement. Les techniques doivent être spontanée.

La notion de volonté est donc primordiale pour bien réussir cette « attaque dans l’attaque ». Sans volonté, on arrive à rien.

Lors d’une confrontation, vous avez un objectif, cet objectif est de neutraliser cette personne, alors n’ayez pas peur et dites vous que vous êtes le plus fort.

Un proverbe disait qu’il fallait aiguiser son esprit avant d’aiguiser son sabre. C’est la même chose ici : aiguisez vous un mental d’acier et rien ne vous résistera.

Comme je l’ai écrit en introduction, la distance varie d’un art martial à un autre : un judoka essayera de placer sa garde (kumikata), et donc de vous saisir. C’est pourquoi il avancera sur vous pour un corps à corps.

A l’opposé, un boxeur tournera autour de vous et se mettra en garde. A vous de trouver la bonne attitude pour déstabiliser votre adversaire, mais surtout, n’essayez jamais de rentrer dans le jeu de votre adversaire : si vous rentrez dans le jeu du joduka, vous êtes perdu. Il en est de même pour le boxeur : si vous vous mettez en garde et rentrez dans son jeu de point, vous risquez de perdre.Un bon moyen pour déstabiliser son adversaire est de tourner autour de lui, d’une part il sera obligé de suivre votre jeu (c'est vous qui décidez), et d’autre part vous êtes sur de voir la notion de distance respectée.

En conclusion, la distance doit donc être toujours prise en compte et respectée. Si un adversaire entre dans votre zone, repoussez le, quoi qu’il arrive.

Une dernière chose : la technique infaillible reste, selon moi, kote gaeshi, puisque celle-ci ne nécessite pas forcément de déséquilibre ni d’entrée spécifique : très utile en cas de danger ou de retournement de situation !

Et n’oubliez pas : s’il attaque, entrez dans son attaque et neutralisez le.

Bon entraînement.

Aïkido et défense personnelle.



DERNIERS ARTICLES :
Aïkido et techniques de pieds
Une très bonne vidéo de défense contre coups de pieds, ces techniques d'aikijutsu prennent leur source dans le style aikido yoshinkan.   http://www.youtube.com/watch?v=Ww
Les points vitaux en aikido
L’utilisation des atemis en aïkido ne doit pas être négligée. Ils sont utiles pour rendre le déséquilibre plus grand et la technique plus efficace. Un atemi doit être pré
Kote - gaeshi
      Kote gaeshi est une technique présente dans bons nombres d'arts martiaux. Son application est réellement efficace et ne recquiert pas forcément de déséquilibre, d'
Aiki - otoshi
L’objectif de cette rubrique est de vous faire découvrir de nouvelles techniques, pour la majorité non populaire du monde de l’aïkido. La première qui me vient à l’esprit
Aikido et protection rapprochée
L’aïkido est certes utile pour se protéger, mais il peut l’être aussi pour protéger les autres : La protection rapprochée consiste à protéger une autre personne. Les prof